L’obtention de l’immatriculation d’une société n’est pas à négliger

prêt d'argent
Conseils pour contracter un prêt personnel
décembre 7, 2023
bilan de retraite
Tous les points à savoir sur le bilan retraite
janvier 23, 2024

L’obtention de l’immatriculation d’une société n’est pas à négliger

entreprise de domiciliation

entreprise de domiciliation

Enregistrer le domicile d’une entreprise, c’est lui donner une adresse administrative. L’enregistrement de l’adresse est important, car il contribue à l’image qu’une entreprise donne à ses clients. Mais donner une adresse physique à une entreprise est une obligation.

L’adresse d’une entreprise incontournable

Il existe différents types d’adresses permanentes :

  • Adresse personnelle.
  • Locaux commerciaux ou professionnels loués ou sous-loués
  • Dans un centre d’innovation ou une pépinière d’entreprises
  • Centres d’affaires
  • Ou par l’intermédiaire d’une société de domiciliation, qui joue le rôle de boîte aux lettres.

La domiciliation ne signifie pas le siège social de l’entreprise. Dans certains cas, les deux peuvent coïncider, mais ce n’est pas toujours le cas, notamment lors du choix d’une société de domiciliation. Pour offrir un plus grand rayonnement à votre activité, vous pouvez d’ailleurs domicilier votre entreprise dans la capitale grâce à un prestataire comme Digidom. De cette manière, votre société va disposer d’une adresse professionnelle dans le fameux triangle d’or de Paris, plus précisément dans le 8e arrondissement. En outre, votre courrier papier sera digitalisé, ce qui vous permet de le suivre et de le gérer efficacement à travers une application dédiée. Enfin, vous bénéficiez d’un tarif à la fois transparent et abordable. Il suffit de vous rendre dans les bureaux de Digidom au 10, rue de Penthièvre, 75008 Paris pour recueillir le maximum d’informations afin de prendre la meilleure décision.

L’adresse de votre entreprise : à votre adresse ?

Avantages

Etablir une société à l’adresse de son domicile est avantageux. Cela permet également de minimiser les coûts de création d’une société. D’un côté, la création d’une entreprise à domicile et l’exercice d’une activité professionnelle à cet endroit peuvent nécessiter une autorisation préalable, notamment de la part du propriétaire ou de l’association de gestion de l’immeuble (le cas échéant). En outre, en règle générale, le logement est utilisé à des fins résidentielles et les activités professionnelles ne peuvent normalement pas y être exercées (un changement d’utilisation doit être demandé à cet effet). Dans la plupart des cas, en revanche, une autorisation préalable n’est pas nécessaire. Contactez les autorités locales pour connaître les règles en vigueur dans votre région.

Inconvénients

Si les entreprises à domicile présentent des avantages, notamment en termes de flexibilité et d’organisation, il ne faut pas négliger le fait qu’elles présentent également certaines contraintes. Compte tenu des implications de la séparation entre vie privée et vie professionnelle, celle-ci peut être difficile à respecter, surtout si vous devez recruter de nouveaux employés, accueillir des clients ou stocker des marchandises.

Bien entendu, en cas de changement de lieu de résidence (par exemple, si l’ex-conjoint reprend le domicile où se trouve l’entreprise en raison d’un transfert de domicile suite à un divorce), n’oubliez pas d’accomplir toutes les formalités nécessaires au transfert du siège social de l’entreprise.

Changement d’adresse de l’entreprise : par le biais d’une convention de changement d’adresse

La société de changement d’adresse met à votre disposition une boîte aux lettres. Si vous optez pour cette solution, assurez-vous d’avoir été agréé par le département et inscrit au registre du commerce et des sociétés. Lors de la demande d’immatriculation de la société, vous devez présenter un certificat de domicile signé. Dans un contrat de domiciliation, vous êtes désigné comme le domiciliataire et la société de domiciliation comme le domiciliataire. Ce contrat doit être établi par écrit et doit respecter certaines conditions, en particulier :

  • La durée doit être de trois mois et renouvelable par tacite reconduction ;
  • L’obligation de mettre à disposition des locaux garantissant la confidentialité nécessaire au fonctionnement de l’organe de direction et lui permettant de se réunir régulièrement (les locaux doivent permettre de stocker, de conserver et de référencer les livres, registres et documents prévus par la loi et les règlements) ;
  • L’obligation d’utiliser les locaux exclusivement comme siège social de la société ;
  • L’obligation d’informer le domiciliataire de tout changement dans les activités ou la forme juridique de l’entreprise ;
  • L’obligation d’autoriser la personne de référence du domicile à recevoir toutes les communications au nom de votre entreprise.
  • L’obligation d’informer le greffe du tribunal de la cessation de la domiciliation à la fin du contrat ou lors de la résiliation du contrat.

Si la société de domiciliation n’est pas le propriétaire, l’accord écrit du propriétaire est nécessaire.

La domiciliation présente l’avantage d’un règlement à faible coût, idéal pour les entreprises qui cherchent à réduire les coûts fixes et la flexibilité sans avoir à signer un bail commercial.

Guide pour choisir une société de domiciliation d’entreprise :